Mississippi Blues - Nana MOUSKOURI


Voter pour Mississippi Blues :
Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter

Paroles de Nana MOUSKOURI - Mississippi Blues


Quand le blues était vivant
A la Nouvelle-Orléans,
Qu'on chantait la Terre promise
Dans le calme des églises
Sur le Mississippi, des noirs, dans un orchestre,
Jouaient du banjo pour amuser leurs maîtres
Ni grands virtuoses ni vrais chanteurs
Mais c'était quelque chose et ça venait du c?ur

{Refrain:}
Dos qui casse à force de creuser des trous
Le maître a le maïs et l'esclave le bambou
Le soleil est si chaud qu'il t'a marqué le cou
Tu vis courbé mais tu chantes debout

Quand Sarah avait trois ans,
Son papa lui chantait souvent
Les vieux gospels du pays
Et Sarah chantait avec lui
"Swanee River", "Susannah don't you cry",
"Old Kentucky home", "Louisiana good bye"
Ni grands virtuoses ni vrais chanteurs
Mais c'était quelque chose et ça venait du c?ur

{au Refrain}

Moi, je pense quelquefois
A ces mille et mille voix
Qui pour toujours se sont tues
Mais qui chantent encore. Entends-tu
L'âme du Sud
Dans la chorale de Saint- Louis
La servitude,
Le coton et l'autre vie ?

{au Refrain, x2}

Imprimer Mississippi Blues - Nana MOUSKOURI

Video de Nana MOUSKOURI - Mississippi Blues

Commentaires sur Nana MOUSKOURI - Mississippi Blues

Aucun commentaire sur Mississippi Blues pour l'instant...

Commenter la musique de Nana MOUSKOURI - Mississippi Blues

D'autres titres de Nana MOUSKOURI

Thématique sur la chanson : Mississippi Blues de Nana MOUSKOURI

Haut de page