Stolen Child - Loreena Mccennitt


Voter pour Stolen Child :
Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter

Paroles de Loreena Mccennitt - Stolen Child

In one of these lonely Orkney Isles

There dwelled a maiden fair,

Her cheeks were red, her eyes were blue

She has yellow curling hair.



Which caught the eye and then the heart

Of one who could never be

A lover of so true a maid

Or fair a form as she.



Across the lake in Sandwick

Dwelled a youth she held most true,

And ever since her infancy

He had watched those eyes so blue.



The land runs out into the sea -

It's a narrow neck of land -

Where weird and grim the Standing Stones

In a circle where they stand.



One bonny moonlight Christmas Eve

They met at that sad place.

With her heart in glee and the beams of love

Were shining on her face.

When her lover came he grasped her hand

And what loving words they said.

They talked of future's happy days,

As through the stones they strayed.



They walked towards the lover's stone

And through it passed their hands,

They plighted there a constant troth

Sealed by love's steadfast bands.

He kissed his maid and then he watched her

That lonely bridge go o'er,

Fo little, little did he think

He wouldn't see his darling more.



Standing Stones of the Orkney Isles

Gazing out to sea

Standing Stones of the Orkeny Isles

Bring my love to me.



He turned his face toward his home

That home he did never see.

And you shall have the story as it was told to me.

When a form upon him sprang

With a daggar gleaming bright.

It pierced his heart and his dying screams

Disturbed the silent night.



The maid had nearly reached her home

When she was startled by a cry.

And she turned to look around her

and her love was standing by,

His hand was pointing to the sta

Imprimer Stolen Child - Loreena Mccennitt

Video de Loreena Mccennitt - Stolen Child

Traduction de Loreena Mccennitt - Stolen Child

Dans l'une de ces îles Orcades solitaires

Il y avait une première foire,

Ses joues étaient rouges, ses yeux bleus

Elle a les cheveux bouclés jaunes.



Qui a attiré l'attention puis le c?ur

De celui qui ne pourrait jamais être

Un amoureux d'une si bonne femme de chambre

Ou juste une forme comme elle.



De l'autre côté du lac à Sandwick

A habité un jeune qu'elle tenait le plus fidèlement,

Et depuis son enfance

Il avait regardé ces yeux si bleus.



La terre se jette dans la mer -

C'est un petit coin de terre -

Où les pierres debout sont étranges et sinistres

Dans un cercle où ils se trouvent.



Un soir de Noël au clair de lune bonny

Ils se sont rencontrés à cet endroit triste.

Avec son c?ur en joie et les rayons d'amour

Brillait sur son visage.

Quand son amant est venu, il lui a saisi la main

Et quels mots d'amour ils ont dit.

Ils ont parlé des jours heureux du futur,

Comme à travers les pierres, ils s'égarèrent.



Ils se dirigèrent vers la pierre de l'amant

Et à travers elle passa leurs mains,

Ils y ont trouvé un troth constant

Scellé par les bandes inébranlables de l'amour.

Il a embrassé sa femme de chambre, puis il l'a regardée

Ce pont solitaire va o'er,

Pour peu, il pensait peu

Il ne verrait plus son chéri.



Pierres dressées des îles Orcades

Regarder la mer

Pierres sur pied des îles Orkeny

Apportez-moi mon amour.



Il a tourné son visage vers sa maison

Cette maison qu'il n'a jamais vue.

Et vous aurez l'histoire telle qu'elle m'a été racontée.

Quand une forme sur lui jaillit

Avec un poignard brillant brillant.

Il a transpercé son c?ur et ses cris mourants

Dérangé la nuit silencieuse.



La femme de chambre était presque arrivée chez elle

Quand elle a été surprise par un cri.

Et elle se tourna pour regarder autour d'elle

et son amour était là,

Sa main pointait vers le sta

Commentaires sur Loreena Mccennitt - Stolen Child

Aucun commentaire sur Stolen Child pour l'instant...

Commenter la musique de Loreena Mccennitt - Stolen Child

D'autres titres de Loreena Mccennitt

Thématique sur la chanson : Stolen Child de Loreena Mccennitt

Haut de page