Open Letter To A Landlord - Living Colour


Voter pour Open Letter To A Landlord :
Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter

Paroles de Living Colour - Open Letter To A Landlord

V. Reid, Addition lyrics by T. Morris)



Now you can tear a building down

But you can't erase a memory

These houses may look all run down

But they have a value you can't see...



This is my neighborhood

This is where I come from

I call this place my home

You call this place a slum

You wanna run all the people out

This what you're all about

Treat poor people just like trash

Turn around and make big cash



CHORUS: Now you can tear a building down

But you can't erase a memory

These houses may look all run down

But they have a value you can't see



Last month there was a fire

I saw seven children die

You sent flowers to their family

But your sympathy's a lie

Cause every building that you burn

Is more blood money that you earn

We are forced to relocate

>From the pain that you create



CHORUS



We lived here for so many years

Now this house is full of fear

For a profit you will take control

Where will all the older people go?

There used to be when kids could play

Without the scourge of drug's decay

Now our kids are living dead

They crack and blow their lives away



CHORUS



You've got to fight

You've got a right

To fight for your neighborhood

Imprimer Open Letter To A Landlord - Living Colour

Video de Living Colour - Open Letter To A Landlord

Traduction de Living Colour - Open Letter To A Landlord

V. Reid, Addition paroles de T. Morris)



Vous pouvez maintenant démolir un bâtiment

Mais vous ne pouvez pas effacer une mémoire

Ces maisons peuvent sembler toutes délabrées

Mais ils ont une valeur que vous ne pouvez pas voir ...



Ceci est mon quartier

C'est de là que je viens

J'appelle cet endroit ma maison

Vous appelez cet endroit un bidonville

Tu veux chasser tout le monde

C'est ce que vous êtes

Traitez les pauvres comme des ordures

Retournez-vous et gagnez beaucoup d'argent



CH?UR: Maintenant, vous pouvez démolir un bâtiment

Mais vous ne pouvez pas effacer une mémoire

Ces maisons peuvent sembler toutes délabrées

Mais ils ont une valeur que vous ne pouvez pas voir



Le mois dernier, il y a eu un incendie

J'ai vu mourir sept enfants

Vous avez envoyé des fleurs à leur famille

Mais ta sympathie est un mensonge

Parce que chaque bâtiment que vous brûlez

Est-ce plus d'argent de sang que vous gagnez

Nous sommes obligés de déménager

> De la douleur que vous créez



CH?UR



Nous avons vécu ici pendant tant d'années

Maintenant, cette maison est pleine de peur

Pour un profit, vous prendrez le contrôle

Où iront toutes les personnes âgées?

Il y avait autrefois quand les enfants pouvaient jouer

Sans le fléau de la décomposition de la drogue

Maintenant nos enfants vivent morts

Ils craquent et emportent leur vie



CH?UR



Vous devez vous battre

Vous avez le droit

Se battre pour votre quartier

Commentaires sur Living Colour - Open Letter To A Landlord

Aucun commentaire sur Open Letter To A Landlord pour l'instant...

Commenter la musique de Living Colour - Open Letter To A Landlord

D'autres titres de Living Colour

Thématique sur la chanson : Open Letter To A Landlord de Living Colour

Haut de page