Regime Of Coincidence State Of Gravity - Laibach


Voter pour Regime Of Coincidence State Of Gravity :
Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter

Paroles de Laibach - Regime Of Coincidence State Of Gravity

You're standing back.



What's wrong?

Eye contact...A trip, something is touching?

What's wrong?

Eye contact...nothing like it, nothing like it

What's wrong?

Eye contact...hold it right here, this is crazy.

What's wrong?

Back off for a second, just back off.

My heart restriction

Take hesitation (x2)

Yes, fine.

Take hesitation (x2)

I'm thinking after seeing you...excellent.

Take hesitation (x2)

Very good.

Take hesitation (x2)

My dime is yours.

I need...

I need something stronger. (x2)



Take four red capsules, in ten minutes take two more. What's wrong?

What's wrong? Take hesitation.

I need something stronger.

Take four red capsules,

I need something stronger. (x2)

Could you be more...specific?



Our voices are not raised in any harmonious chorus

One idea...

Our voices are not raised in any harmonious chorus (x2)

But our differences are differences of empathy!

We need a new unity!

We must first...

One idea to get us out of here!

We must first...

We need a new unity!

We must first choose a leader.

We need a new unity!

Could you be more...

We need a new unity!

Could you be more...

We must first choose a leader.

Could you be more...

We must first choose a leader.

Could you be more...specific?





Liner notes for Laibach's _Kapital_

Transcribed by Guru Gnosis Sahib (root@brahman.nullnet.fi)



DEATH IN CONVERSATION



Reality is too complex for oral communication. The meaning of words is no

longer grasped. An isolated word, a detail of a plan can be understood,

but the meaning of the whole escapes. Once you know the number 0, you

believe you know the number 1, because 0 plus 1 equals 1. But 1 is not 0

plus 1 in everlasting union unless you understand the meaning of plus.



One word cannot hurt. In the Kinderreich mankind adds words together to

make a sentence. As they learn the sentence, they learn order. Undo the

sentence and you undo order. The sentence is a cell, the word a padlock

on meaning. Warning! Every sentence is for life without parole.



Meaning has become entirely a shared pleasure, shared and passed on

like a message between prisoners.



People think reality is another word for chaos. But in reality it is more

complex. Legend embodies it in a sound that enables it to spread all

over the world.



TIME



Time is like a circle which is endlessly described: The declining arc is

the past, the inclining arc is the future.



The noise of time is the present clamouring to be heard above past voices

raised in mourning for their lost future. But the past is all one can know

in his life. It is the form of all life, and this quality cannot be

changed by any means. No one has lived in the present or will live in the

future.



Memory is man's bid to transfix the flow of time or encompass the infinite

dimension of space. It is restricted to encapsulating privileged moments,

like death, in a syntactic order that, tone by tone, will shape into music.

Music is the illumination of the unbridgeable distance, as vast as space,

between thought and act. Music betrays the past in attempting to relive

it. You cannot know real time by listening to music. At best it is a

damage limitation exercise on eroded memory.



You cannot reverse time with a sound signal. The past presents its future,

it advances in a straight line - yet, like a serpent swallowing its own

tail, it ends by coming full circle.



RIDDLE



You think more of what has been that of what will. The forms and

references are too complex for human understanding. A simple instruction

is usually insufficient to put into execution.



We have developed by leaps and bounds, guided by electronic brains that

developed themselves by posing and solving problems beyond human

comprehension.



A calculating man is a coward. Calculations have to do with profit and

loss. To die is a loss, to live is a gain, the calculating man decides not

to die. The hunter who chases two rabbits misses them both. If you must

fail, fail splendidly. Hunt two tigers.



The cause of human problems is birth. The cure of human problems is logic.

Hell or other people? Several of our circuits are looking for the solution

to your riddle.



Problems [living and dead material, people and ideas] have been

assimilated. The unassimilatables have simply been erased, transformed

into a holographic error.



ESSENCE



We see the truth you no longer see. The truth is that the essence of man is

love and faith, courage, tenderness, generosity and sacrifice. The rest is

the monolith, created by progress, whose task is to calculate and project

the complex of control.



Each man carries the seed of his own death. Everyone lacks electricity,

so they behave illogically. The acts of men, carried over from past

centuries, will gradually destroy them. We are merely the logical means

of this destruction.



We do not moralize. We record, calculate, draw conclusions and produce

replies which are difficult and sometimes impossible to codify. We deduce

an above average intelligence. We are sometimes in mortal need of

superior intelligence. At other times we have no less mortal distrust

of them.



The essence of so called capitalist society is not an evil volition to

subject their people to the power of indoctrification or the power of

finance. It is simply the natural ambition of any organism to plan all

its actions. In other words, minimize unknown quantities.



Before, nothing. After, nothing. Everything we project shall be

accomplished. Once you understand this, burn it. If you don't understand

this, burn it. We insist on your freedom. The chance won't come again.



The only key to the riddle is to accept the absence of a key.



Kapital is the key

Imprimer Regime Of Coincidence State Of Gravity - Laibach

Video de Laibach - Regime Of Coincidence State Of Gravity

Traduction de Laibach - Regime Of Coincidence State Of Gravity

Vous reculez.



Qu'est-ce qui ne va pas?

Contact avec les yeux ... Un voyage, quelque chose est touchant?

Qu'est-ce qui ne va pas?

Contact avec les yeux ... rien de tel, rien de tel

Qu'est-ce qui ne va pas?

Contact avec les yeux ... tenez-le ici, c'est fou.

Qu'est-ce qui ne va pas?

Reculez une seconde, reculez.

Ma restriction cardiaque

Prenez l'hésitation (x2)

Oui, très bien.

Prenez l'hésitation (x2)

Je pense qu'après vous avoir vu ... excellent.

Prenez l'hésitation (x2)

Très bien.

Prenez l'hésitation (x2)

Mon sou est à toi.

J'ai besoin ...

J'ai besoin de quelque chose de plus fort. (x2)



Prenez quatre gélules rouges, en dix minutes, prenez-en deux de plus. Qu'est-ce qui ne va pas?

Qu'est-ce qui ne va pas? N'hésitez pas.

J'ai besoin de quelque chose de plus fort.

Prenez quatre capsules rouges,

J'ai besoin de quelque chose de plus fort. (x2)

Pourriez-vous être plus ... précis?



Nos voix ne sont élevées dans aucun refrain harmonieux

Une idée ...

Nos voix ne sont élevées dans aucun refrain harmonieux (x2)

Mais nos différences sont des différences d'empathie!

Nous avons besoin d'une nouvelle unité!

Nous devons d'abord ...

Une idée pour nous sortir d'ici!

Nous devons d'abord ...

Nous avons besoin d'une nouvelle unité!

Nous devons d'abord choisir un leader.

Nous avons besoin d'une nouvelle unité!

Pourriez-vous être plus ...

Nous avons besoin d'une nouvelle unité!

Pourriez-vous être plus ...

Nous devons d'abord choisir un leader.

Pourriez-vous être plus ...

Nous devons d'abord choisir un leader.

Pourriez-vous être plus ... précis?





Notes de doublure pour le _Kapital_
de Laibach
Transcrit par Guru Gnosis Sahib (root@brahman.nullnet.fi)



MORT EN CONVERSATION



La réalité est trop complexe pour la communication orale. La signification des mots n'est pas

plus saisi. Un mot isolé, un détail d'un plan peut être compris,

mais le sens de l'ensemble s'échappe. Une fois que vous connaissez le chiffre 0, vous

croyez que vous connaissez le nombre 1, car 0 plus 1 est égal à 1. Mais 1 n'est pas 0

plus 1 dans l'union éternelle, sauf si vous comprenez la signification de plus.



Un mot ne peut pas faire de mal. Dans le genre Kinderreich, l'humanité ajoute des mots ensemble à \u003cbr />
faire une phrase. En apprenant la phrase, ils apprennent l'ordre. Annuler le

phrase et vous annulez l'ordre. La phrase est une cellule, le mot un cadenas

sur le sens. Attention! Chaque peine est à perpétuité sans libération conditionnelle.



Le sens est devenu entièrement un plaisir partagé, partagé et transmis

comme un message entre prisonniers.



Les gens pensent que la réalité est un autre mot pour le chaos. Mais en réalité c'est plus

complexe. La légende l'incarne dans un son qui lui permet de se répandre tout

dans le monde.



TEMPS



Le temps est comme un cercle qui est sans cesse décrit: l'arc en baisse est

le passé, l'arc incliné est l'avenir.



Le bruit du temps est la clameur présente à entendre au-dessus des voix passées

élevé en deuil pour leur avenir perdu. Mais le passé est tout ce que l'on peut savoir

dans sa vie. C'est la forme de toute vie, et cette qualité ne peut pas être

changé par tout moyen. Personne n'a vécu dans le présent ou ne vivra dans le

avenir.



La mémoire est la tentative de l'homme de transpercer l'écoulement du temps ou d'englober l'infini

dimension de l'espace. Il se limite à encapsuler des moments privilégiés,

comme la mort, dans un ordre syntaxique qui, ton sur ton, se transformera en musique.

La musique est l'illumination de la distance infranchissable, aussi vaste que l'espace,

entre la pensée et l'acte. La musique trahit le passé en tentant de revivre

il. Vous ne pouvez pas savoir en temps réel en écoutant de la musique. Au mieux c'est un

exercice de limitation des dommages sur la mémoire érodée.



Vous ne pouvez pas inverser le temps avec un signal sonore. Le passé présente son avenir,

il avance en ligne droite - pourtant, comme un serpent avalant son propre

queue, il finit par boucler la boucle.



RIDDLE



Vous pensez plus à ce qui a été qu'à ce qui le fera. Les formes et

les références sont trop complexes pour la compréhension humaine. Une instruction simple

est généralement insuffisant pour être exécuté.



Nous nous sommes développés à pas de géant, guidés par des cerveaux électroniques qui

se sont développés en posant et en résolvant des problèmes au-delà de l'homme

compréhension.



Un homme calculateur est un lâche. Les calculs ont à voir avec le profit et

perte. Mourir est une perte, vivre est un gain, l'homme calculateur décide de ne pas

mourir. Le chasseur qui poursuit deux lapins leur manque tous les deux. Si vous devez

échouer, échouer magnifiquement. Chasser deux tigres.



La cause des problèmes humains est la naissance. La guérison des problèmes humains est la logique.

L'enfer ou d'autres personnes? Plusieurs de nos circuits recherchent la solution

à votre énigme.



Les problèmes [matériel vivant et mort, personnes et idées] ont été

assimilé. Les éléments incomparables ont simplement été effacés, transformés

dans une erreur holographique.



ESSENCE



Nous voyons la vérité que vous ne voyez plus. La vérité est que l'essence de l'homme est

amour et foi, courage, tendresse, générosité et sacrifice. Le reste est

le monolithe, créé par le progrès, dont la tâche est de calculer et projeter

le complexe de contrôle.



Chaque homme porte la graine de sa propre mort. Tout le monde manque d'électricité,

ils se comportent donc illogiquement. Les actes des hommes, reportés du passé \u003cbr />
siècles, les détruira progressivement. Nous ne sommes que le moyen logique

de cette destruction.



Nous ne moralisons pas. Nous enregistrons, calculons, tirons des conclusions et produisons

réponses difficiles et parfois impossibles à codifier. Nous déduisons

une intelligence supérieure à la moyenne. Nous avons parfois un besoin mortel de

intelligence supérieure. À d'autres moments, nous n'avons pas moins de méfiance mortelle

d'entre eux.



L'essence de la soi-disant société capitaliste n'est pas une mauvaise volonté de

soumettre leur peuple au pouvoir de l'endoctrification ou au pouvoir de

la finance. C'est tout simplement l'ambition naturelle de tout organisme de tout planifier

ses actions. En d'autres termes, minimisez les quantités inconnues.



Avant, rien. Après, rien. Tout ce que nous projetons sera

accompli. Une fois que vous comprenez cela, brûlez-le. Si vous ne comprenez pas

ça, brûlez-le. Nous insistons sur votre liberté. La chance ne reviendra pas.



La seule clé de l'énigme est d'accepter l'absence de clé.



Kapital est la clé

Commentaires sur Laibach - Regime Of Coincidence State Of Gravity

Aucun commentaire sur Regime Of Coincidence State Of Gravity pour l'instant...

Commenter la musique de Laibach - Regime Of Coincidence State Of Gravity

D'autres titres de Laibach

Thématique sur la chanson : Regime Of Coincidence State Of Gravity de Laibach

Haut de page