Highway Song - JAMES TAYLOR


Voter pour Highway Song :
Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter

Paroles de JAMES TAYLOR - Highway Song

Father, let us build a boat and sail away, there's nothing for you here.

And brother, let us throw our lot out upon the sea. It's been done before.



I'm thinking about a broken heart, I'm talking 'bout the break of dawn,

you love me while I'm here and you can miss me when I'm gone.

Sweet misunderstanding, won't you leave a poor boy alone,

I'm the one eyed seed of a tumbleweed in the belly of a rolling stone.

Back on the highway, yeah, yeah, yeah, back on the road again.



I had a little woman in Memphis, she wanted to be my bride.

She said, settle on down, traveling man, you can stay right by my side.

I tried so hard to please her but I couldn't hold out too long,

cause one Saturday night I was laying in bed and I heard that highway song.

Back on the highway, yeah, yeah, yeah, back on the road again.



Now one of these days that highway song will lose its appeal to me.

I'm gonna settle on down like a natural born man,

I'm gonna live my life naturally, free and easy, mmmmm.

Until that day the thunder's gonna roll and I notice there's a sign of rain,

so I grab my bags and I pack my clothes and I'm back on the road again.

Back on the highway, yeah, yeah, yeah, back on the road again.



I'm thinking about a broken heart, I'm talking 'bout the break of dawn,

you love me while I'm here and you can miss me when I'm gone.

Sweet misunderstanding, won't you leave a poor boy alone,

I'm the one eyed seed of a tumbleweed in the belly of a rolling stone.

Back on the highway, yeah, yeah, yeah, back on the road again.



Here I am again, Holiday Inn, same old four walls again.

Gee, but it's fine to be back home again, whoa, now.

Said, Holiday Inn, I'm on the road again.

Imprimer Highway Song - JAMES TAYLOR

Video de JAMES TAYLOR - Highway Song

Traduction de JAMES TAYLOR - Highway Song

Père, laissez-nous construire un bateau et partir, il n'y a rien pour vous ici.

Et frère, jetons notre sort sur la mer. Cela a déjà été fait.



Je pense à un c?ur brisé, je parle de l'aube,

tu m'aimes pendant que je suis ici et tu peux me manquer quand je suis parti.

Doux malentendu, ne laisseras-tu pas un pauvre garçon seul,

Je suis la graine d'un ?il d'une tumbleweed dans le ventre d'une pierre roulante.

De retour sur l'autoroute, ouais, ouais, ouais, de nouveau sur la route.



J'avais une petite femme à Memphis, elle voulait être ma fiancée.

Elle a dit, installe-toi, homme voyageur, tu peux rester juste à côté de moi.

J'ai tellement essayé de lui plaire mais je n'ai pas pu tenir trop longtemps,

parce qu'un samedi soir j'étais allongé dans mon lit et j'ai entendu cette chanson de l'autoroute.

De retour sur l'autoroute, ouais, ouais, ouais, de nouveau sur la route.



Maintenant, un de ces jours, cette chanson sur l'autoroute perdra de son attrait pour moi.

Je vais m'installer comme un homme né naturel,

Je vais vivre ma vie naturellement, gratuitement et facilement, mmmmm.

Jusqu'à ce jour, le tonnerre va rouler et je remarque qu'il y a un signe de pluie,

alors je prends mes sacs et je fais mes vêtements et je suis de nouveau sur la route.

De retour sur l'autoroute, ouais, ouais, ouais, de nouveau sur la route.



Je pense à un c?ur brisé, je parle de l'aube,

tu m'aimes pendant que je suis ici et tu peux me manquer quand je suis parti.

Doux malentendu, ne laisseras-tu pas un pauvre garçon seul,

Je suis la graine d'un ?il d'une tumbleweed dans le ventre d'une pierre roulante.

De retour sur l'autoroute, ouais, ouais, ouais, de nouveau sur la route.



Me voici de nouveau, Holiday Inn, encore les quatre vieux murs.

Gee, mais c'est bien d'être de retour à la maison, whoa, maintenant.

Dit, Holiday Inn, je suis de nouveau sur la route.

Commentaires sur JAMES TAYLOR - Highway Song

Aucun commentaire sur Highway Song pour l'instant...

Commenter la musique de JAMES TAYLOR - Highway Song

D'autres titres de JAMES TAYLOR

Thématique sur la chanson : Highway Song de JAMES TAYLOR

Haut de page