Jack Ruby - Camper Van Beethoven


Voter pour Jack Ruby :
Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter

Paroles de Camper Van Beethoven - Jack Ruby

I remember his hat tilted forward

His glasses are folded in his vest

And he seems like the kind of man who beats his horses

Or the dancers who work at a bar

We saw on the screen his face for a moment

No time to plead or even ask why

Jack Ruby appears from out of nowhere

Then disappears in broad daylight

'Cause he's a friend of that cloven-hoofed gangster the devil

He's been seen with the sheriff and the police

Drinking whiskey and water after hours, saying

"Let's do business, boys. The drinks are on me."

So draw the box along quickly

Avert your eyes with shame

Let us stand and speak of the weather

And pretend nothing ever happened on that day

Grant us the luxury, 'cause all our heroes are bastards

Grant us the luxury, 'cause all our heroes are thieves

Of the innocence of the afternoons

Now we think it's a virtue to simply survive

But it feels like this calm it's decaying

It's collapsing under its own weight

And I think its your friend the hangman coming

Choking back a laugh, a drunkard swaggering to your door

Now do you feel that cold, icy presence ?

In the morning with coffee and with bread

Do you feel it in the movement of traffic

And days are terrible, simply forget

Imprimer Jack Ruby - Camper Van Beethoven

Video de Camper Van Beethoven - Jack Ruby

Traduction de Camper Van Beethoven - Jack Ruby

Je me souviens de son chapeau incliné vers l'avant

Ses lunettes sont repliées dans son gilet

Et il semble être le genre d'homme qui bat ses chevaux

Ou les danseurs qui travaillent dans un bar

Nous avons vu à l'écran son visage pendant un moment

Pas le temps de plaider ou même de demander pourquoi

Jack Ruby apparaît de nulle part

Puis disparaît en plein jour

Parce qu'il est un ami de ce gangster à sabots fendus le diable

Il a été vu avec le shérif et la police

Boire du whisky et de l'eau après les heures, en disant

"Faisons des affaires, les garçons. Les boissons sont sur moi."

Alors dessinez la boîte rapidement

Détournez vos yeux de honte

Levons-nous et parlons de la météo

Et faites comme si rien ne s'était passé ce jour-là \u003cbr />
Accorde-nous le luxe, car tous nos héros sont des bâtards

Accorde-nous le luxe, car tous nos héros sont des voleurs

De l'innocence des après-midi

Maintenant, nous pensons que c'est une vertu de simplement survivre

Mais c'est comme si ce calme se décomposait

Il s'effondre sous son propre poids

Et je pense que c'est ton ami le bourreau qui vient

Étouffant un rire, un ivrogne se fanfaronne à votre porte

Sentez-vous maintenant cette présence froide et glaciale?

Le matin avec café et pain

Le ressentez-vous dans le mouvement du trafic

Et les jours sont terribles, oublie simplement

Commentaires sur Camper Van Beethoven - Jack Ruby

Aucun commentaire sur Jack Ruby pour l'instant...

Commenter la musique de Camper Van Beethoven - Jack Ruby

D'autres titres de Camper Van Beethoven

Thématique sur la chanson : Jack Ruby de Camper Van Beethoven

Haut de page