Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen) - Agathodaimon


Voter pour Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen) :
Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter Voter

Paroles de Agathodaimon - Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen)

[Part One]



This is a world blessed by the victims

Of carnal tragedy

The humans ritual of love and adoration

Dense-woven history



Sentiments decide existance, the artwork that I've bled

Bizarre she defined her presence

With the lament of the undead

When her eyes have bathed in danger

And the moon had new design

In the cradle of our desire all the blood has turned to wine

But the love no longer remained than just a stir to survive

In this labyrinth of perfidity for my mistress to recover

I'll forever strive...



[Part Two]



Dem Sterbenden - die Hoffnung

Dem Propheten - Der Fluch

Der Liebe - die Dichtung, die dem Sterben entsprung...



The night is crystal clear - words are sent from pictures

Sounds that I can't hear - as weakness wins my body

Selling cheap my soul - and its bleeding heart

Eclipsing the whole - planet, history and light...



[Part Three]



Sometimes, when the sun hides in the back of the earth

When the hungry souls, to whom pain gave birth

Embalm their coldness with the blood's warmth... then

I can clearly hear the calling of a lonely and distant star



In the shade of the abhorrent

Yet in the still of the nights - In the still of the moment

When the moment dies

There she gently approaches

With the new meaning of life...



In a haze of hazard, in the withering chill

Baleful's the passion, when hearts stand still



A flood of sentiments entwined

Rattle thru my falling soul

I slumber against the spirit of time

Like a stranger in a foreign world!



In a park, along the alleys, stained with blood and tears

In the hour, when dusk disperses

Its colors on the white statues



Then I'll wander as a phantom of the posthumous regrets

And my fiery lips I'll freeze

With the kiss of these unrivalled statues



"Si-n asta noapte sfirsese printr-un sarut

Poeme - agonizate de-un infinit si-un inceput"



[Part Four]



"The all-engulfing dawn of habitude shows his claws again-

Do you still remember our oath? - Til light do us part!?"



Come forth, Feline

Mere moment of melancholy

Drink deep of my desire

The quenchless fire

That unites our tameless embers...



Come forth, Feline

Tortured by our final duet

Let thy pale fingers slide on the petals of the flowers

That thee stained with mortal, coagulated blood...



On the walls, midnight closes even the stoical eyes

Of the unsleeping portraits

And the white-eye of a lonely candle falls asleep

Into its own startling solitude...



[Part Five]



Silent heart desires

The balm that drives away the human waste

Oh come, infidel duchess

Shrouds of frost fall furiously down... of thee I taste again



Deciphering eternity of its ruined scripts

Of the tenebrious river I pleasantly sip

Upon lifeless leaves autumn has banished

Arises my lovelorn aura's odyssey



"Un ornic cu rostiri funebre, suna amiaza-ndirjit

Iar ceru-mprastia tenebre, peste parcul amortit"



...Returned into that park as a whole

Under the questioning eyes of stars and heavens

Dreaming away on the lost love I've recovered



Death suddenly rises

Annoyed that he couldn't save me

He turns pale from envy



The seasons vanish and so does this story

As the same poets hand raises the pen

He pictured this spectacle with...



The actors fade on the dreary alleys of that elder park

Only two nightshades remaining -

Celebrating the sunset of ages while their sullen laughter

Lustfully haunts the mortal seeds of ruin...



Nights were crystal clear - words were sent from pictures

The colors have seared - these pages, whereas

The darkest hour revealed - the mysterious hand

Which dutifully sealed



This episode's arcane End.

Imprimer Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen) - Agathodaimon

Video de Agathodaimon - Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen)

Traduction de Agathodaimon - Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen)

[Première partie]



C'est un monde béni par les victimes

De tragédie charnelle

Le rituel humain de l'amour et de l'adoration

Histoire tissée dense



Les sentiments décident de l'existence, l'?uvre que j'ai saignée

Bizarre, elle a défini sa présence

Avec la complainte des morts-vivants

Quand ses yeux se sont baignés dans le danger

Et la lune avait un nouveau design

Au berceau de notre désir tout le sang s'est transformé en vin

Mais l'amour n'est plus resté que juste un émoi pour survivre

Dans ce labyrinthe de perfidité pour que ma maîtresse récupère

Je m'efforcerai pour toujours ...



[Deuxième partie]



Dem Sterbenden - die Hoffnung

Dem Propheten - Der Fluch

Der Liebe - die Dichtung, die dem Sterben entsprung ...



La nuit est limpide - les mots sont envoyés à partir d'images

Sons que je n'entends pas - car la faiblesse gagne mon corps

Vendre mon âme à bas prix - et son c?ur saignant

Éclipser le tout - planète, histoire et lumière ...



[Troisième partie]



Parfois, quand le soleil se cache au fond de la terre

Quand les âmes affamées, à qui la douleur a accouché \u003cbr />
Embaumez leur froideur avec la chaleur du sang ... puis

Je peux clairement entendre l'appel d'une étoile solitaire et distante



À l'ombre de l'horreur

Pourtant dans le calme des nuits - Dans le silence du moment

Quand le moment meurt

Là, elle s'approche doucement

Avec le nouveau sens de la vie ...



Dans une brume de danger, dans le froid flétri

Baleful est la passion, quand les c?urs s'arrêtent



Un flot de sentiments entrelacés

Hochet à travers mon âme qui tombe

Je sommeille contre l'esprit du temps

Comme un étranger dans un monde étranger!



Dans un parc, le long des ruelles, taché de sang et de larmes

À l'heure où le crépuscule se disperse

Ses couleurs sur les statues blanches



Ensuite, je me promènerai comme un fantôme des regrets posthumes

Et mes lèvres enflammées je vais geler

Avec le baiser de ces statues incomparables



"Si-n asta noapte sfirsese printr-un sarut

Poeme - agonizate de-un infinit si-un inceput "



[Quatrième partie]



"L'aube omniprésente de l'habitude montre à nouveau ses griffes-

Vous souvenez-vous encore de notre serment? - Jusqu'à ce que la lumière nous sépare !? "



Venez, Félin

Un simple moment de mélancolie

Boire au fond de mon désir

Le feu éteint

Qui unit nos braises intemporelles ...



Venez, Félin

Torturé par notre duo final

Laisse tes doigts pâles glisser sur les pétales des fleurs

Que tu t'es taché de sang mortel et coagulé ...



Sur les murs, minuit ferme même les yeux stoïques

Des portraits sans sommeil

Et l'?il blanc d'une bougie solitaire s'endort

Dans sa propre solitude surprenante ...



[Cinquième partie]



Désirs de c?ur silencieux

Le baume qui chasse les déchets humains

Oh viens, duchesse infidèle

Des linceuls de givre tombent furieusement ... de toi je goûte à nouveau



Déchiffrer l'éternité de ses scripts ruinés

De la rivière ténébreuse je sirote agréablement

Sur les feuilles sans vie, l'automne a banni

Découle l'odyssée de mon aura amoureuse



"Un ornic cu rostiri funebre, suna amiaza-ndirjit

Iar ceru-mprastia tenebre, peste parcul amortit "



... retourné dans ce parc dans son ensemble

Sous les yeux interrogateurs des étoiles et des cieux

Rêver loin de l'amour perdu que j'ai récupéré



La mort monte subitement

Ennuyé de ne pas pouvoir me sauver

Il pâlit d'envie



Les saisons disparaissent et cette histoire aussi

Comme la même main de poète lève la plume

Il a imaginé ce spectacle avec ...



Les acteurs s'estompent dans les ruelles mornes de ce parc pour aînés

Il ne reste que deux morelles -

Célébrer le coucher du soleil des âges tandis que leur rire maussade

Lascivement hante les graines mortelles de la ruine ...



Les nuits étaient limpides - des mots ont été envoyés à partir de photos

Les couleurs ont brûlé - ces pages, tandis que

L'heure la plus sombre révélée - la main mystérieuse

Qui scelle consciencieusement



Arcane End de cet épisode.

Commentaires sur Agathodaimon - Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen)

Aucun commentaire sur Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen) pour l'instant...

Commenter la musique de Agathodaimon - Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen)

D'autres titres de Agathodaimon

Thématique sur la chanson : Near Dark (...Und Der Tod Wird Vor Neid Erblassen) de Agathodaimon

Haut de page